Paris-Roubaix : la plus belle des échappées !

Rendez-vous avec la plus ancienne course cycliste du monde ! L’enfer du Nord, vécu sur les pavés mais aussi dans les souterrains de la mine, du côté de Wallers-Arenberg, dans la roue de Jean Stablinski… Et une arrivée triomphale au vélodrome de Roubaix !

crédit : Frederik Astier

« Ceux qui font du vélo savent que dans la vie rien n’est jamais plat » écrivait René Fallet. Pour m’en rendre compte par moi-même, je décide de refaire le chemin du mythique Paris-Roubaix, pavé d’anecdotes et d’embûches pour les coureurs ! Passage obligé par la Trouée d’Arenberg, pour ressentir les aspérités du sol sous mes pieds…Cette piste a vu défiler les plus grands, dont Jean Stablinski, le mineur devenu champion du monde sur route… D’ailleurs, une petite visite au site minier me projettera dans l’envers du décor et les dessous de la mine. Des « fans » du Paris-Roubaix m’accueillent, pour la nuit, dans leur hôtel pas comme les autres, la tête remplie de maillots et de petits vélos ! C’est pour mieux repartir le lendemain matin, accompagné d’un guide, afin de parcourir les 15 derniers kilomètres de l’épopée nordiste pour finir en apothéose au vélodrome de Roubaix !
 Ah, vélo, quand tu nous tiens…

Durée : 2 jours / 1 nuit
213€ par personne en chambre double (base 25 personnes)

Cliquez ici pour découvrir le programme.

Cliquez ici pour réserver un ou plusieurs via notre formulaire en ligne. 

Pour avoir plus d'informations ou les réserver, contactez Joëlle Crouzet au 03 20 57 53 96 ou à l'adresse jcrouzet@cdt-nord.fr, ou via notre formulaire en ligne.