Le Pro du Mois

Nord Tourisme : Pouvez-vous, en quelques lignes, dresser votre portrait et nous faire part de votre parcours ?

Je suis directrice du Musée de la Bataille de Fromelles depuis octobre 2012. J’ai intégré ce poste après des expériences professionnelles très complémentaires dans le secteur privé (en bureau d’étude) et dans le secteur public, notamment au Musée de la Grande Guerre de Meaux (77).
Ce poste est pour moi un nouveau défi passionnant, celui de faire connaître un musée tout neuf et de lui forger une identité au-delà de l’exposition permanente.

NT : Le Musée de la Bataille de Fromelles ouvre ses portes le 30 juin, pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

Il s’agit d’un musée traitant de la Première Guerre Mondiale d’une manière nouvelle. En effet, nous y abordons l’archéologie de la Grande Guerre en y relatant les fouilles qui ont permis, il y a peu, de retrouver les corps de 250 soldats britanniques et Australiens jusque-là disparus.
Depuis 2010, ils reposent au cimetière Pheasant Wood à côté du musée. 144 de ces soldats sont aujourd’hui identifiés. C’est un symbole fort pour les familles des soldats, une opportunité de reconstruire une partie de leur histoire familiale mais aussi de partager ce qui les lie à ce conflit.

NT : Comment le musée participera ou se prépare aux commémorations du Centenaire ?

Le musée ouvre symboliquement en 2014 et sera bien sûr associé aux commémorations du centenaire. Le programme culturel des années à venir est en cours de construction, nous réservons notamment de bonnes surprises pour les cent ans de la bataille en 2016.

NT : Quelles sont vos relations avec Nord Tourisme ? Quels sont les apports de Nord Tourisme pour votre structure ?

Nous avons la chance de travailler avec l’équipe de Nord Tourisme qui accompagne et soutient le musée. Grâce à elle, nous gagnons en lisibilité. Elle assure notre promotion locale et internationale.Je profite de cette occasion pour la remercier pour la qualité de son travail et le dynamisme dont elle fait preuve.

NT : Quel est votre impression, votre réflexion sur le développement de Tourisme de mémoire en Nord-Pas-de-Calais ?

Les années de centenaires sont importantes car elles permettent de se souvenir d’une guerre qui a bien souvent été occultée par la Deuxième Guerre Mondiale. Grâce au tourisme de Mémoire qui est en plein développement à cette occasion, de beaux projets culturels naissent et par-dessus tout, des personnes qui n’étaient à la base pas sensibles à ce conflit mondial, le découvrent sous des angles très différents et cette porte d’entrée permet de faire naître l’envie d’en savoir plus.
Pour le Nord-Pas-de-Calais et le développement touristique c’est sans doute une grande chance car Verdun est certes un lieu emblématique mais le front est bien plus vaste. Le front du nord était tenu par les troupes de l’empire britannique, la région a une belle carte à jouer et elle l’a bien compris.

img