Le Pro du mois

Nord Tourisme  : Bruno, pouvez-vous, en quelques lignes, dresser votre portrait et nous faire part de votre parcours ?  

Lillois et passionné par ma ville, étudiant, j’ai commencé à travailler dans le tourisme en qualité de guide conférencier, en assurant des visites guidées de la ville pour l’Office du Tourisme de Lille, il y a une trentaine d’années.

Après des études en hôtellerie et en économie, j’ai rejoint l’équipe de l’OT de Lille, en tant que chargé de mission, puis j’ai assisté le directeur et j’en assume la direction depuis 1989.

J’ai eu beaucoup de plaisir avec l’équipe et nos partenaires à accompagner et valoriser le développement touristique de la ville. Ainsi, nous avons contribué à faire de Lille une destination touristique reconnue et de plus en plus appréciée.

NT : 2014 marquera des étapes importantes pour la vie et projets de l’OTC de Lille (Office du Tourisme et des Congrès)  : pouvez-vous nous les préciser ? Maison du Tourisme,  etc …  

2014 sera, en effet, une année importante pour l’OTC de Lille marquée principalement par notre intégration à la future Maison du Tourisme à Lille.

Au rez-de-chaussée, l’OTC de Lille y animera l’espace Accueil / Information et Réservation. Ce nouvel espace doit répondre à l’évolution des pratiques et aux nouvelles attentes des visiteurs. Il doit être repensé dans ses fonctions et services, et constitué une vitrine ainsi qu’un lieu d’interprétation pour renseigner et faire découvrir les potentialités touristiques du Nord Pas de Calais.

Il sera proposé au visiteur, au sein de cet espace, de disposer d’outils numériques, mais également un service d’accueil et d’information plus personnalisé assuré par nos conseillers en séjour.

 

NT : Qu’attendez-vous en termes d’accompagnement et d’initiatives de la part des institutionnels du tourisme, UD, ADRT, CRT ?  

L’OTC de Lille travaille déjà, d’une façon harmonieuse, avec ses partenaires institutionnels sur différents dossiers. Je souhaite la poursuite de cette collaboration, enrichie de nos expériences et démarches pour co-construire nos projets basés sur le partage et la convergence.

Le projet de la Maison du Tourisme illustre à merveille ce travail collectif amené par une stratégie partagée de l’accueil à la promotion.

NT : Quels sont vos dernières réalisations et vos projets ?  

L’Office de Tourisme et des Congrès de Lille souhaite renforcer la vocation Affaires / Congrès de Lille Métropole. Doté d’un bureau des Congrès (Lille’s Convention bureau), il s’efforce de conforter et développer le positionnement de Lille Métropole comme une destination d’affaires et d’événements et offrir les meilleures garanties de réussite aux organisateurs. La signature d’une charte hôtelière avec soixante professionnels permet de proposer une cohérence tarifaire, des conditions d’achat des chambres et une qualité d’accueil des participants. Cette démarche constitue un argument d’attractivité pour notre destination.

Par ailleurs, l’OTC souhaite également renforcer et diversifier son offre pour le tourisme d’agrément destiné aux individuels. Au delà de forfaits de séjour en vente en ligne, nous travaillons sur un nouveau service numérique mobile interactif qui permettra de découvrir les principaux monuments de la ville.

Nous prévoyons également de sortir une application numérique pour tablette permettant de découvrir la ville de Lille du haut du beffroi pour toute personne qui a besoin d’une médiation particulière en raison d’un handicap.

Cette année, une nouvelle version du site internet permettra de proposer de nouveaux services en matière de réservation.

NT : Avec les Assises Régionales du Tourisme, qu’elle est votre impression, votre réflexion sur le développement touristique à venir du Nord et globalement de la destination Nord Pas de Calais ?  

La destination Nord Pas de Calais dispose de nombreux atouts pour développer un tourisme de court et moyen séjour lié à l’agrément, aux événements ou à la tenue de rencontres professionnelles de toute taille.

Très bien située au coeur d’une zone de chalandise de 100 millions d’habitants, à moins de trois heures, nous devons savoir attirer les clientèles potentielles par la poursuite d’une politique marketing de l’offre innovante et adaptée.

Ces Assises Régionales permettront d’arrêter les axes forts de notre situation touristique, et ainsi pouvoir les valoriser au bénéfice d’une politique nationale du Tourisme.

NT : Avez-vous une anecdote récente pour clore cet entretien ?  

Pour renseigner et répondre aux nombreuses sollicitations, notre équipe d’accueil doit savoir déchiffrer les demandes de nos visiteurs, y compris des interprétations de noms de sites ou rues.

Récemment, un visiteur nous a sollicité pour se rendre à la « halle aux blés, boulevard des belges » il fallait comprendre la halle aux sucres, avenue du peuple belge !

Et un autre visiteur, de chercher la rue « Jean peur de rien… » à votre avis ? la rue « Jean sans peur » naturellement !

Contact : Freddy Dolphin - fdolphin@cdt-nord.fr
img